Le krill menacé

22 novembre 2013 at 3:51 1 commentaire

Connaissez-vous le krill ?

krillCes dernières années, de plus en plus de compléments alimentaires à base de krill sont apparus sur les étagères des pharmacies.

Les arguments mis en avant sont l’apport d’oméga 3 bénéfiques pour le cœur, le cerveau, la protection cardiovasculaire, les articulations …

Le krill (Euphosia Superba) est un petit crustacé semblable à une crevette. On le trouve dans l’océan Austral. Cette petite crevette vit essentiellement sous la glace et se nourrit de phytoplancton et de diatomées. Sa reproduction dépend du niveau de la glace dans la mer. Elle est ainsi beaucoup moins importante lorsque les hivers sont moins froids. Le krill constitue la nourriture de base des poissons, des baleines, des phoques, des oiseaux marins ou encore des otaries. Il représente un maillon important de la chaîne alimentaire de l’océan.

Aujourd’hui le krill est menacé pour plusieurs raisons :

– le réchauffement climatique : ces 30 dernières années, les températures ont augmenté de façon préoccupante dans cette région du monde qui figure en première ligne face au réchauffement climatique, entraînant une fonte partielle des glaciers et une réduction de la population des krills.

– la pêche de masse : le krill pêché sert essentiellement à nourrir les poissons d’élevage et à fabriquer des capsules pour compléments alimentaires.

>  La production de poisson d’élevage a augmenté de 35% entre 2006 et 2011. Les stocks de poissons traditionnellement utilisés pour nourrir les poissons (anchois, maquereau, sardine) diminuent, poussant de plus en plus à utiliser le krill.

>  Les ventes de compléments alimentaires à base de krill ont augmenté de 43% entre juillet 2011 et juillet 2012, selon l’institut d’études SPINScan. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 25 laboratoires qui proposent des capsules ou gélules d’huile de krill. Les Norvégiens sont les principaux acteurs de ce marché international et sont équipés de bateaux de plusieurs centaines de mètres capables de pêcher jusqu’à 250 tonnes de krill par jour.

Résultat : le krill fait l’objet d’une pêche de plus en plus intensive : +44% entre 2002 et 2011. Selon une étude réalisée en 2004, la quantité de krill dans l’océan austral aurait baissé de 80% depuis les années 70. Une baisse qui serait due au réchauffement climatique mais aussi à la pêche intensive. Si rien n’est fait pour enrayer cette course au krill, il risque bien de connaître le même sort que le thon rouge. Malheureusement, il entraînera dans sa chute tous les animaux qui se nourrissent principalement de lui : baleines, oiseaux marins … C’est la loi de la chaîne alimentaire.

Quelle alternative au krill ?

Il existe des alternatives aux oméga 3 de poisson et de krill, avec un impact beaucoup moins néfaste pour l’équilibre de la planète : les oméga 3 végétaux. Ils fournissent de l’Acide Alpha-Linolénique précurseur de la famille des oméga 3, qui a l’avantage de fournir, une fois métabolisé, toute la chaîne des acides gras dérivés dont le corps a besoin, dont l’EPA et le DHA. Le corps va ensuite distribuer des équilibres différents EPA/DHA en fonction des besoins de nos organes.

Les oméga 3 végétaux permettent aussi d’éviter la mauvaise haleine provoquée par la digestion lente et difficile des oméga 3 de poisson. Les oméga 3 de poisson se trouvent surtout dans les poissons gras (saumon, maquereau, sardine …) dont les chairs grasses « captent » tout particulièrement  les polluants. Un reportage édifiant diffusé dans « Envoyé Spécial » le 7 novembre 2013, a révélé que les poissons d’élevage étaient de plus en plus pollués. Ceux-ci n’apportent donc malheureusement pas que des oméga 3 mais aussi des pesticides, des métaux lourds, des dioxines, PCB  … Un risque sanitaire qui a poussé les autorités sanitaires françaises, à l’été 2013, à revoir leur conseil sur la consommation de poisson : pas plus de deux portions par semaine. Au-delà, les risques sont considérés comme supérieurs aux bénéfices !

La solution pour profiter des bienfaits des oméga 3 l’esprit tranquille, c’est donc les oméga 3 végétaux.

Quels aliments sont riches en oméga 3 végétaux ?

– Les huiles végétales : lin, colza, noix

L’huile de graines de lin est l’une des plus riches en acide alpha-linolénique. Elle apporte des oméga 3 mais aussi des oméga 6 et 9, selon un équilibre idéal. Le saviez-vous ? Si l’on peut voir sur certaines boîtes d’oeufs « riche en oméga 3 », c’est parce que des graines de lin sont ajoutées à l’alimentation des poules.

– La mâche, la salade, les épinards

– Les algues

Entry filed under: Bien-Etre. Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .

Quelles solutions contre mon cholestérol ? Frais de livraison du site

Un commentaire Add your own

  • 1. Madame Web  |  6 octobre 2014 à 3:56

    Après avoir lu ça, je vais arrêter de consommer de l’huile de krill et la remplacer par une huile végétale…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Calendrier

novembre 2013
L M M J V S D
« Oct   Avr »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Most Recent Posts


%d blogueurs aiment cette page :