Quelles solutions contre mon cholestérol ?

17 octobre 2013 at 3:07 Laisser un commentaire

Pour réduire son taux de cholestérol, il existe différentes options :

– les médicaments (statines de synthèse)

– les compléments alimentaires

Parmi les ingrédients utilisés dans ces derniers, on trouve surtout la levure de riz rouge, l’huile de son de riz, les phytostérols, les oméga 3-6-9.

Ÿ * La Levure de Riz Rouge est obtenue par la fermentation du champignon  microscopique Monascus Purpureus sur le riz. Elle contient des monacolines, substances proches des statines, dont la monacoline K. Elle est parfois associée à du coenzyme Q10, ce qui est recommandé en association aux statines (de synthèse, comme naturelles) pour maintenir un bon niveau de Q10 dans l’organisme. Le Q10 est un « générateur » d’énergie source de vitalité quotidienne.

L’EFSA (European Food Safety Authority),  agence européenne en charge de l’évaluation des risques dans le domaine des denrées alimentaires, a validé l’allégation suivante pour la levure de riz rouge : «  La monacoline K de la levure de riz rouge contribue au maintien d’une cholestérolémie normale », l’effet bénéfique étant obtenu par la consommation journalière de 10 mg de monacoline K provenant de préparations de levure de riz rouge fermentée.

Dans les solutions sans statines, on trouve :

Ÿ * L’Huile de Son de Riz est  obtenue par pressage à froid de l’enveloppe du grain de riz. Le son (enveloppe) renferme de nombreuses substances. C’est là que se concentre l’essentiel des substances nutritives du grain de riz : tocotriénols, tocophérols, formes d’apport végétales de vitamine E ; gamma-oryzanol‚ ; polyphénols dont de l’acide alpha-lipoïqueƒ ; phytostérols … A noter qu’elle ne contient pas de statines.

 L’apport en vitamine E est insuffisant chez la quasi-totalité des Français. Cette vitamine est reconnue par l’EFSA pour « contribuer à protéger les cellules contre le stress oxydatif». Le stress oxydatif est un phénomène d’oxydation chimique subi par l’organisme et qui « rouille » les organes et les cellules. Ceci accélère le vieillissement.

‚ Le gamma-oryzanol fait partie de la famille des lipides ; on le trouve quasi exclusivement dans l’huile de son de riz et l’huile de graines de lin.

ƒ L’acide lipoïque est un acide soufré présent dans toutes les cellules du corps : son action est potentialisée par les tocotriénols

L’huile de son de riz est parfaitement assimilable et digeste, contrairement au riz complet. Pour éviter son rancissement lié au contact de l’air et de la lumière, il est préférable de la présenter sous la forme de capsules sombres ou opaques. L’huile de son de riz ne fait l’objet, à ce jour, d’aucune contre-indication connue.

Ÿ* Les Phytostérolsou stérols végétaux sont des molécules extraites d’huiles végétales (argousier, soja, maïs, tournesol, canola) et qui ont une structure similaire au cholestérol. C’est leur structure chimique proche de celle du cholestérol qui expliquerait leur action : ils entrent en compétition avec le cholestérol et réduisent son absorption intestinale. Ils limitent donc le passage du cholestérol de l’intestin vers le sang. Le cholestérol non absorbé est éliminé dans les selles. C’est ainsi que les phytostérols ont pour effet de réduire le taux de LDL-cholestérol ou « mauvais cholestérol ».

Les stérols végétaux ont fait l’objet de nombreuses études. L’EFSA a validé l’allégation officielle suivante pour les stérols végétaux: « les stérols végétaux / stanols contribuent au maintien d’une cholestérolémie normale », l’effet bénéfique étant obtenu par la consommation journalière d’au moins 0,8 g de stérols végétaux / stanols végétaux. L’ingrédient est donc reconnu parmi les plus hautes autorités pour réguler le cholestérol.

*Ÿ Les Oméga 3 sont des acides gras essentiels bénéfiques pour l’organisme, tout particulièrement dans ce cadre là. Ils existent sous 3 formes différentes : l’EPA, la DHA (ces 2 formes étant fournies par les huiles de poissons) et l’Acide Alpha-Linolénique (AAL). Ce dernier se trouve dans certaines huiles végétales, l’huile de graines de lin étant celle qui en fournit le plus. L’avantage de l’AAL est de fournir, une fois métabolisé, toute la chaîne des acides gras dérivés dont le corps a besoin, dont l’EPA et le DHA. Le corps va ensuite distribuer des équilibres différents EPA/DHA en fonction de ses besoins. L’huile de graines de lin apporte des oméga 3 végétaux mais aussi des oméga 6 et 9 selon un équilibre idéal. Elle évite aussi les digestions difficiles et les haleines « chargées » causées par les oméga 3 de poisson.

Lire nos articles :

Les graines de lin

Le krill menacé

Découvrez notre dernière nouveauté Huile de Son de Riz + phytostérols

Huile-de-son-de-riz-natucert-g_1

Une formule combinant par capsule :

Huile de Son de Riz : 444 mg

+ Phytostérols : 170 mg

+ Vitamine E : 4 mg (soit 33% de l’Apport Journalier Recommandé)

+ Chrome : 8,3 µg (soit 20,6% de l’Apport Journalier Recommandé)

+ Zinc : 3,3 mg (soit 33% de l’Apport Journalier Recommandé)

Conseil d’utilisation : 2 à 3 capsules par jour, lors des repas, accompagnées d’un verre d’eau.

Pourquoi avoir ajouté du chrome et du zinc dans cette formule ?

Le cholestérol est fabriqué pour 2/3 par le foie (cholestérol endogène), le tiers restant étant apporté par l’alimentation (cholestérol exogène). Chacun peut agir concrètement, par son alimentation et son hygiène de vie, pour tenter de réduire ce dernier tiers. Pour « alléger » une alimentation trop riche en graisses et en sucres, le chrome et le zinc sont des oligo-éléments de choix.

Le chrome est essentiel pour le métabolisme des glucides. C’est un cofacteur de l’insuline, hormone qui joue un rôle fondamental dans la régulation du taux de sucre dans l’organisme. Il se lie à l’insuline et facilite son transport jusqu’aux récepteurs par l’intermédiaire d’une protéine, la chromoduline. Il augmente le nombre de récepteurs à insuline. Il favorise sa fixation sur les récepteurs et l’assimilation du glucose par les cellules. Il permet donc la régulation du taux d’insuline dans le sang, l’augmentation de la sensibilité des tissus à celle-ci, la normalisation et la stabilisation de la glycémie (taux de sucre dans le sang). Cette action en fait un allié pour contrôler les envies compulsives de sucre qui favorisent la prise de poids.

L’EFSA a validé les allégations suivantes sur le chrome :

– Le chrome contribue au métabolisme normal des macronutriments

– Le chrome contribue au maintien d’une glycémie normale

Le zinc contribue au métabolisme normal des acides gras et des glucides. Il contribue aussi à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

Entry filed under: Actualités Natucert, Bien-Etre. Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .

Composition d’un complément alimentaire Le krill menacé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Calendrier

octobre 2013
L M M J V S D
« Avr   Nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Most Recent Posts


%d blogueurs aiment cette page :